thème : Féminisme
Réagir (0)EnvoyeriCalPartager

mercredi 20 juin 2018 à 19h

Cercle d'Éducation Populaire : Hommes et Féminismes

"On peut dénoncer et combattre les inégalités sans nécessairement les subir.Ce qu'il faut, c'est être très vigilent.e.s à ne pas reproduire de la domination au sein même des luttes pour l'égalité "
Régine Sénac

Les associations militantes, les syndicats et les partis progressistes ont de plus en plus d'objectifs d'inclusion des hommes dans les luttes féministes, cette tendance est à questionner. La logique politique du patriarcat ne date pas d'hier, l'oppression des femmes par les hommes est bien plus ancienne que le capitalisme. « L'affranchissement des travailleurs sera l'œuvre des travailleurs eux-mêmes. L'homme le plus opprimé peut opprimer un être, qui est sa femme. Elle est le prolétaire du prolétaire même » disait déjà Flora Tristan.
Les événements de 2017, manifestations anti Trump, marches internationales pour le droit à l'avortement, mouvement #metoo... ont rendu le féminisme présent dans tous les médias depuis un an.
Suscitant des débats plus ou moins houleux pour savoir si tous les hommes seraient ou pas des porcs, ou si les propos des un.e.s seraient plus légitimes que ceux des autres, la question centrale reste posée : comment faire cesser l'exploitation, la domination et les violences faites aux femmes? Qu'elles soient verbales, physiques, sexuelles, psychologiques, administratives ou économiques, quelle place les hommes peuvent-il prendre comme alliés des luttes féministes ? Les hommes qui s'affirment féministes sont-ils de faux-amis ou des compagnons de route ?

▬▬ "Un cercle d'éducation populaire", qu'est-ce que c'est ? ▬▬
Les cercles d'éducation populaires d'Ensemble 80 c'est un espace où chaque camarade vient nous faire partager son savoir ou son savoir-faire dans un domaine ou sur un sujet qui lui tient à cœur. Les cercles ne sont pas réservés aux membres d'Ensemble 80, bien au contraire : c'est dans la confrontation avec l'ensemble des courants cherchant la rupture avec le système que nous forgerons la gauche de demain. Nous vous y attendons donc avec impatience, comme discutants, comme publics bienveillants ou même comme contributeurs !

▬▬ "Un cercle d'éducation populaire", pourquoi ? ▬▬
Le mouvement ouvrier, les luttes anticapitalistes et la « gauche » de manière générale se sont toujours nourries de la philosophie et des sciences sociales pour lutter contre l'idéologie dominante. Or, rares sont les organisations politiques qui organisent encore des cycles de formation aux sciences économiques, à la sociologie, l'histoire ou la philosophie. Alors que notre camp social subit une offensive historique, la tentation est grande de pallier à l'urgence et de remettre cette question à plus tard.
Nous pensons qu'au contraire, à l'heure où les forces progressistes sont dans une impasse politique et stratégique, elle doit être prise au sérieux. L'une des clefs de la situation réside dans notre capacité collective à la comprendre afin de prendre des décisions stratégiques informées. L'organisation de formations-débats est également un impératif démocratique: c'est en ouvrant ce type d'espaces que nous pouvons apprendre à parler le même langage ; et c'est ainsi que les militants qui nous rejoignent peuvent s'approprier en la modifiant la parole collective que nous forgeons en avançant.

▬▬ "Un cercle d'éducation populaire", comment ça se passe ? ▬▬
- 19h : moment convivial, café, bière, discussions ... 

- 19h30 : Présentation et débat

- 21h : fin du débat, poursuite des discussions pour celles et ceux qui le souhaitent 

A bientôt !

Page Facebook de l'événement

Organisé par Ensemble 80

Source : message reçu le 1 mars 21h

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir