Réagir (3)EnvoyeriCalPartager

mercredi 13 juin 2018 à 18h30

Meeting « Police partout, Justice nulle part ? »

ÉVÉNEMENT REPORTÉ !

Suite à quelques difficultés d'ordre organisationnel, la grève (que l'on soutient !) des cheminots, les conditions d'un débat large avec l'ensemble des intervenant.e.s prévu.e.s n'étant plus réunies, nous avons décidé de REPORTER à une date ultérieure la rencontre du 13 juin 2018.
Nous nous excusons auprès de tous ceux et toutes celles qui comptaient s'y rendre, avec qui nous avons échangé, et/ou qui ont diffusé l'information à l'ensemble de leurs réseaux, famille, ami.e.s, camarades, frères et sœurs.
Vous avez été nombreux.ses à soutenir l'initiative, c'est ce qui nous engage à réitérer la démarche.

Islamophobie et racisme, contrôle au faciès, état d'urgence, libertés politiques, ...

Venez échanger sur ces sujets avec :

  • Danièle Obono, députée France Insoumise Paris 17ème
  • Marwan Muhammad, ancien porte-parole du Comité Contre l'Islamophobie en France

Le 10 septembre dernier, nous avons manifesté partout en France contre l'État d'urgence permanent. Pour reprendre le titre de l'appel signé par de multiples associations, mouvements citoyens et partis politiques, nous avons marché pour que « nos libertés ne soient pas enterrées ». Tous nous disions alors que l'état d'urgence a largement démontré son inefficacité contre les attentats. Tous, nous faisions le constat qu'il a été dévoyé contre les mouvements sociaux et les militants, contre les musulmans ou supposés l'être, contre les migrants et leurs soutiens, contre les habitants des quartiers populaires. Des centaines d'interdictions de manifester ont été délivrées. Les discriminations et contrôles au faciès se sont multipliés et, avec eux, des violences policières, sur fond de manque de moyens criants dans nos services publics. C'est dans la droite ligne de cet appel que s'inscrit cette rencontre.

Nous sommes en train d'assister à la reconstruction médiatique et politique d'un « ennemi intérieur ». Cet ennemi intérieur a plusieurs visages, mais deux principaux. D'un côté, il s'agit du militant syndical et politique qui refuse la société de régression sociale qu'on nous impose depuis plusieurs décennies. De l'autre, il s'agit du musulman ou de celui qui est présumé l'être, toujours supposé délinquant, voire « terroriste » en puissance. Au nom de la lutte affichée contre le terrorisme, on multiplie les mesures d'exception qui rognent l'ensemble des libertés syndicales ou politique. Ceux, qui sont et « musulmans » et militants sont alors doublement exposés. La guerre que mène notre pays à l'extérieur vient renforcer cette situation, elle permet la création d'un État autoritaire et sécuritaire où les contrepouvoirs de toutes natures ne font que reculer.

Pour eux, nous sommes tous « l'anti-France », qui a fait et fait encore le fond de commerce des fachos de tous poils. .

Nous vivons et subissons tous cette situation au quotidien. Quand un camarade syndicaliste de chez Goodyear est emprisonné pour avoir défendu ses conditions de travail. À l'occasion d'un énième contrôle au faciès, ou d'un nouveau crime policier dans un « quartier » de France. Quand des militants paysans sont jugés pour avoir, près d'Abbeville, enlevé un écrou sur une machine de la ferme des 1000 vaches qui appartient à l'une des 500 plus grandes fortunes de France.

L'idée de ce meeting, c'est donc d'entamer une discussion entre ceux qui sont les premières victimes de l'État autoritaire. Parce que nous considérons que les forces politiques de gauche et de transformation sociale ne sont pas à la hauteur sur une partie de ces questions. Parce que pour avancer sur ces questions il nous faudra, se parler, se raconter, analyser les choses, chacun à partir de son point de vue. Et en vue de tisser des passerelles entre nos luttes et entre nous, nous vous espérons nombreux le 13 Juin prochain !

Un événement organisé par Ensemble 80!

Info ici sur notre site

Evénement Facebook à relayer ici

Réagir

informations complémentaires et commentaires ajoutés par les lecteurs du site

Réagir

Soyez le premier à réagir

Luttes

Par Anonyme, le 13/06/2018 à 11:54

Que fait également Danièle Obono à la France Insoumise ?

Prendre le prétexte de luttes sociales pour continuer le travail de sape des islamistes et propager la justification de la communautarisation de la france. Si vous laissez un de vos députés y prendre part c'est bien que votre parti est comme tous les autres, clientèliste...voire islamocompatible ce qui est sans doute pire.

Et pour achever le pathétique de la situation: cette affiche à gerber. Remplacez les flics par deux imams avec la main sur l'épaule de l'enfant et vous aurez le sens réel du but de cette réunion. Obono et France Insoumise idiots utiles. Je le savais déjà pour cette députée ...Vous n'aurez plus mon vote

Complément

Par Marie, le 11/06/2018 à 19:57

Les organisateurs ont complété l'événement d'un texte explicatif à découvrir ci-dessus. Vous rendre à cet événement vous permettra également d'en constater le contenu.

Pour qui roule-t-on ?

Par Anonyme, le 09/06/2018 à 21:58

Que fait la France insoumise avec les Frères musulmans ? Pourrait-on avoir une explication politique claire et non naïve !?